Elizabeth Mortamais

Vous avez dit plate-forme

Reanissance_italienne_et_architecture_du

Bienvenue dans le monde des plateformes ! Vers l'hyperconnexion... A la fois fourre-tout, le mot plateforme est beaucoup plus précis qu'il y'paraît. Combien de fois par jour utilisons-nous une application sur nos téléphones qui ne soit dédiée à une plateformes ? La plate-forme est serait-elle devenue un modèle de penser et d'organiser, de produire et de diffuser, et aussi de comprendre et d'interpréter le monde actuel ? La plate-forme est une << une surface plate>>: combien cette définition est précise et vaste. La multiplicité des configurations, des usages fait de ce mot aussi un symptôme de la poursuite permanente, peut-être in-sensée, de la diversification, du renouvèlement, de la multiplication des objets qui nous entourent et des organisations qui règlent nos vies sur le plan économique, politique, culturel, quotidien, intime même. En plongeant dans ce monde appareillé de plateformes, sommes-nous pourtant si éloignées que cela des modalités archaïques de l'établissement humain ? Les techniques antérieurs tels qu'ils structuraient nos modalités d'action il y a encore peu ou bien n'en sont elles que le prolongement ? S'agirait-il d'une illusion de nouveauté qui ne profite qu'à une stratégie de consommation dévorante avec, parmi tout cela, des usages plus vertueux, plus << intelligents>> au sens vrai du terme ? Enfin, il faut nous approcher de ce qui apparait comme les premières mais déjà nombreuses transformations des manières de former nos établissements humains contemporains. Il s'agit bien d'un point de vue architectural: mais qu'est ce que le regard architectural dont nous voulons parler ici ? Non une spécialité, une activité, un savoir professionels, mais un composant stratégique du sentiment d'habiter, une manière plutôt qu'une autre de s'établir ici et là, d'occuper un lieu, un temps